Vous êtes ici

La FED Histoire et Archéologie maritime accueille le projet commun de recherche sur les navires du XVIe siècle élaboré par le Groupe de Recherches en Archéologie Navale (GRAN)

La FED se renforce :

 

La FED est heureuse de domicilier le projet commun de recherche sur les navires du XVIe siècle élaboré par le Groupe de Recherches en Archéologie Navale (GRAN) animé par le commandant Max Guérout, un ami de longue date de la formation d’histoire et d’archéologie maritimes à Paris IV.

Le GRAN est une association selon la loi de 1901, qui regroupe depuis 1982 une équipe d'archéologues, d'historiens, de spécialistes de la plongée, de l'intervention sous la mer (http://archeonavale.org/gran2012). L'association a pour objectif l'étude des navires de la période post-médiévale : architecture navale, méthodes de construction, gréement, armement et équipement des navires anciens, mais aussi conditions de vie des équipages et mise en oeuvre.

Avec le temps, deux grands axes de recherche ont été dégagés :

- l'étude des navires du XVIème siècle.

- l'étude des navires de traite et de l'esclavage.

Dans le domaine technique l'association a acquis une grande expertise et réalisé 13 opérations de prospection géophysique. Elle a également une grande expérience internationale et a mené des opérations archéologiques en Egypte, Algérie, Malte, Sénégal, Trinidad et Tobago, Chili et participé à plusieurs programmes internationaux avec l'UNESCO et l'Europe.

Le projet collectif de recherche (PCR) sur les navires du XVIe siècle associe d’ores et déjà le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN), la Société d’études archéologiques subaquatique (SEAS, dont le directeur Arnaud Cazenave de la Roche est dorénavant doctorant à Paris Sorbonne) qui est, elle aussi, une association selon la loi de 1901 et qui fouille les épaves de la baie de la Mortella en Corse, et des chercheurs étrangers : le Dr. Renato Gianni Ridella (Diplômé de l’université de Gênes), spécialiste de l’artillerie génoise au XVIe siècle, le Dr. Carlo Beltrame (Historien et archéologue sous-marin du Département des sciences de l’Antiquité et du Proche Orient de l’Université Ca’ Foscari de Venise), spécialiste de la construction navale vénitienne, et le Dr. Luca Lo Basso (Historien/chercheur en Histoire moderne du Département d’Antiquité, philosophie et d’histoire moderne de l’Université de Gênes).

Les objectifs généraux de ce pôle d’étude sont la mise en commun de l’expérience acquise, les échanges, la mise en œuvre de projets communs, la diffusion des recherches des membres du PCR.

Les projets communs actuels concernent :

  • - la poursuite des études et des publications concernant la Lomellina (« nave » génoise coulée en rade de Villefranche-sur-mer en 1516) en utilisant en particulier le site internet du GRAN www.archeonavale.org
  • - la poursuite de la fouille des épaves de la Mortella et la poursuite des études correspondantes en utilisant le site Internet de SEAS www.archeo-seas.org/
  • - la recherche et l’étude des sites archéologiques sous-marins datant du XVIe siècle dans les eaux françaises et étrangères.
  • - l’étude de l’artillerie embarquée.
  • Chaque année un rapport d’activité sera rédigé et mis en ligne sur les sites internet du GRAN et de SEAS. Un forum d’échange concernant les activités et les recherches du PCR sera entretenu sur le site archeonavale.org.

 

Olivier Chaline